TEST 15 JOURS

Les néo-courtiers ont la cote auprès des nouveaux investisseurs

En deux ans, le nombre d’investisseurs particuliers en France a doublé, révèle l’Autorité des marchés financiers dans une récente étude. Les nouveaux investisseurs sont jeunes et se laissent convaincre par les offres “sans commission” des néo-courtiers. 

Par Caroline Soutarson. Publié le 30 novembre 2021 à 17h39 - Mis à jour le 01 décembre 2021 à 12h35
Trading Smartphone

Au troisième trimestre 2021, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a dénombré 2,5 millions d’investisseurs particuliers en France, soit deux fois plus qu’à la même période en 2019, selon son étude Les investisseurs particuliers et leur activité depuis la crise Covid : plus jeunes, plus nombreux et attirés par de nouveaux acteurs publiée le 30 novembre. 

Cette hausse s’explique tout d’abord par l’introduction en Bourse de la Française des Jeux en novembre 2019 (+600 000 investisseurs au quatrième trimestre 2019 par rapport au trimestre précédent) dont l’un des objectifs était de réconcilier les Français avec la Bourse.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Les néocourtiers démocratisent l’investissement