TEST 15 JOURS

Les “security tokens” ne concernent que 6% des ICOs ou projets d’ICO françaises

L'Autorité des marchés financiers, qui a mis en place un programme d'accompagnement en novembre 2016, présente une radiographie complète des ICOs ou projets d'ICOs dont elle a eu connaissance.

Par Antoine Duroyon. Publié le 14 novembre 2018 à 12h24 - Mis à jour le 14 novembre 2018 à 12h24

Dans une étude publiée à l’occasion de la 15ème édition des Entretiens, l’Autorité des marchés financiers (AMF) s’est penchée sur le développement des “initial coin offerings” (ICO) en France. Ces opérations sont définies par le régulateur comme des “levées de fonds,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind