TEST 15 JOURS

L’ESMA rappelle à l’ordre les pratiquants du PFOF

Plutôt associée aux néo-courtiers américains, la pratique du PFOF est également présente sur le continent européen. En juillet dernier, l’ESMA a affirmé que ses pratiquants seraient davantage surveillés afin de protéger les investisseurs.

Par Caroline Soutarson. Publié le 16 juillet 2021 à 17h33 - Mis à jour le 19 août 2021 à 9h37

L’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a mis en garde le 13 juillet dans une déclaration les entreprises et investisseurs sur les risques liés à la pratique du “payment for order flow” (PFOF) ou paiement pour flux d’ordre.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Le néo-courtier Public.com change son business model

Robinhood risque d'écoper d'une amende pour un manque de transparence

Comment les "néo-courtiers" se mettent en ordre de bataille

Trading

Robinhood, dommage collatéral dans l’affaire GameStop

IPO : Robinhood dépose son dossier d’enregistrement