TEST 15 JOURS

Mohamed Abdesslam (MAIF Avenir) : 20% de notre portefeuille aura besoin d’un bridge de financement dans les prochains mois

Avec 22 participations au portefeuille, le fonds evergreen de l'assureur mutualiste MAIF se mobilise pour atténuer les effets négatifs de la crise liée au coronavirus. Son directeur d'investissement, Mohamed Abdesslam, dresse un premier constat.

Par Antoine Duroyon. Publié le 29 avril 2020 à 12h36 - Mis à jour le 22 juillet 2021 à 12h54

Comment le fonds accompagne-t-il ses 22 participations dans cette crise sans précédent ?

L’équipe consacre aujourd’hui les trois quarts de son temps au suivi des participations, contre 30 à 40% en temps normal. Le fonds a abordé cette crise en travaillant sur des scénarios projetant un confinement relativement long et une reprise lente pour tester l’horizon de cash des sociétés du portefeuille.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

MAIF Avenir pilote l'augmentation de capital de Certideal

Entretien

Milène Gréhan (MAIF Avenir) : “L’économie collaborative n’est plus une priorité stratégique pour MAIF Avenir”

MAIF Avenir devient entreprise à mission