TEST 15 JOURS

Robo-advisors : la Banque CIC (Suisse) cherche à se démarquer

De nombreux banquiers testent les robo-advisors, en particulier pour leur clientèle privée. La Banque CIC (Suisse) a choisi une approche combinant des dimensions sociale et ludique.

Par . Publié le 11 janvier 2018 à 14h14 - Mis à jour le 11 janvier 2018 à 14h14

Plusieurs banquiers et assureurs ont lancé ou testent leur conseiller virtuel, développé le plus souvent en collaboration avec une start-up. La Banque CIC (Suisse) lancera quant à elle sa propre solution en mars 2018, élaborée en interne via une filiale dédiée, Clevercircles, et avec une société partenaire spécialisée dans les logiciels, ti&m.

La banque s’est d’abord inspirée d’un sondage réalisé auprès de 1 000 personnes en Suisse.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind