TEST 15 JOURS

Simon Polrot : “VariabL utilise un moteur à deux niveaux pour créer des produits dérivés sur la blockchain”

Simon Polrot dirige l’un des projets hébergés au sein du “start-up studio” Consensys France. Baptisé VariabL, il vise la création sur la blockchain d’une plateforme de trading de produits dérivés. Enjeux techniques, réglementaires, concurrentiels…, l’ancien avocat de Fieldfisher commente la stratégie de lancement de VariabL.

Par Aude Fredouelle. Publié le 25 juillet 2018 à 15h47 - Mis à jour le 18 mai 2021 à 17h50

Le projet VariabL est né en septembre 2017. En quoi consiste-t-il ?

 VariabL est d’abord né de réflexions sur la création d’actifs sur la blockchain qui auraient une valeur fixe par rapport à une valeur de référence, les stable coins. C’est le graal pour la blockchain puisque cela permet de créer une monnaie utilisable sur des applications décentralisées mais qui reste stable. Par exemple, l’application Bounty Network sur Ethereum, qui permet de réaliser un travail pour quelqu’un en se faisant payer, bloque les fonds sur un contrat intelligent et les débloquent une fois la tâche effectuée. Le temps de libérer les fonds, la crypto-monnaie pourrait avoir changé de valeur. La plateforme utilise donc un stable coin, le DAI, pour s’assurer que le prix demeure constant.

Comment crée-t-on un stable coin ?

 Des projets ont été lancés aux Etats-Unis. Pour créer un “stable token”, la première option est de faire le lien entre la monnaie fiat et la blockchain, mais ce n’est pas simple à mettre en place car cela demande beaucoup de capitaux et le business model est compliqué. La seconde option est de garantir la valeur en créant des contrats financiers qui précisent que quelle que soit la valeur de l’ether, la représentation de l’ether que j’ai acheté vaudra toujours le même montant en monnaie fiat quand je voudrais la revendre.

C’est ce qu’a fait Maker aux Etats-Unis avec le stable coin DAI : si j’achète des DAI qui représentent X ethers valant 100 dollars, par exemple, quand je revends mes DAI je récupère le nombre d’ethers correspondant à 100 dollars.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind