TEST 15 JOURS

Applis mobiles bancaires : les anciens se démarquent avec Instant Payment

Pour la troisième année consécutive, mind Fintech étudie les fonctionnalités innovantes déployées dans les applications mobiles des banques traditionnelles, banques en ligne et nouveaux entrants. Tandis que certaines d’entre elles sont devenues des standards, d’autres commencent seulement à émerger chez une poignée d’acteurs. Parmi elles, le virement instantané SCT Inst, les recommandations basées sur l’analyse des comptes et les sous-comptes éphémères partagés.

Par Aymeric MarolleauAude Fredouelle. Publié le 22 novembre 2019 à 16h08 - Mis à jour le 22 novembre 2019 à 16h08

mind Fintech a étudié pour la troisième année consécutive les fonctionnalités proposées par les banques traditionnelles, les banques en ligne, les néobanques et les challengers au sein de leurs applications mobiles (voir l’édition 2017 et l’édition 2018). Nous nous sommes concentrés sur 17 services que nous avons jugés “innovants”, introduits ces dernières années sur le marché, par opposition aux services plus classiques, comme la Bourse ou la consultation des crédits. Notre panel comprend 14 banques traditionnelles, 7 banques en ligne et 18 néobanques et challengers, tous actifs en France (pour les détails, voir la méthodologie). 

Les applications de N26, Revolut et max proposent le plus grand nombre de fonctionnalités innovantes

Premier constat : les applications des banques de notre panel proposent en moyenne 9 fonctionnalités clés parmi les 17 que nous avons prises en compte (voir méthodologie). Mais seulement 7,4 pour les banques traditionnelles, contre 9,7 pour les néobanques, les banques en lignes et les challengers. Seules 4 banques traditionnelles sur 14 proposent à leurs clients 10 fonctionnalités novatrices ou plus : Société Générale, BNP Paribas, Caisse d’Epargne et Banque Populaire (Cyberplus) (voir graphique).

En 2019, N26, Revolut et max sont les trois acteurs qui proposent le plus de fonctionnalités innovantes à leurs clients (13 sur les 17 prises en compte). L’année dernière, c’était déjà N26 et Revolut, qui partageaient la première place avec Orange Bank et Lydia (10 sur 12 prises en compte l’année dernière). 

Nous avons comparé le nombre de fonctionnalités proposées avec la moyenne des notes des applications bancaires sur iOS et Android. Si les fonctionnalités font partie des critères pris en compte par les internautes pour noter les applications, elles ne font pas tout : certains acteurs sont peu payés de leurs efforts en matière de services offerts, lorsque la fluidité ou l’ergonomie ne sont pas au rendez-vous. Ainsi, max propose 13 fonctionnalités sur 15, pour une note moyenne de seulement 3,55 sur les stores. Morning est de son côté noté 3,15 bien que la société propose 10 services de notre liste. Au contraire, HSBC décroche un 4,2 alors que son application n’inclut que quatre des fonctionnalités innovantes sur lesquelles nous nous sommes penchés. 


 

Authentification biométrique et activation/désactivation de carte bancaire sont devenues des classiques

Deux fonctionnalités se sont démocratisées au point d’être proposées par la quasi-totalité des banques.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Bases de données