TEST 15 JOURS

Clap de fin pour Morning, fusionnée avec la Banque Edel

La néobanque Morning, rachetée en 2017 par la Banque Edel, tourne une page de son histoire. Après avoir stoppé son activité BtoC et rapatrié ses salariés au sein de la banque, l'établissement codétenu par l’enseigne E. Leclerc et le Crédit Coopératif a absorbé sa filiale. Morning se contentera de commercialiser l’activité de cartes cadeaux Kadoïa, rachetée à BNP Paribas Personal Finance en 2018.

Par Aude Fredouelle. Publié le 07 juin 2021 à 10h22 - Mis à jour le 07 juin 2021 à 10h52

En 2017, la Banque Edel a sauvé Morning en rachetant la néobanque en difficultés financières – pour une valorisation de 850 000 euros, selon nos informations. En février 2020, mind Fintech publiait une enquête révélant la fermeture imminente de l’activité BtoC de Morning et revenant sur l’échec de la reprise de la néobanque par la Banque Edel. Nous indiquions que selon nos informations, “la Banque Edel chercherait à fusionner avec Morning et les salariés se seraient vus proposer de nouveaux postes au sein de la Banque”. Ce que le rapport annuel de la banque portant sur l’année 2020 confirme.

Fusion en mai 2021

Contactée début 2020,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Après la fermeture de Morning Pay, Morning assure recentrer ses activités sur le BtoB

Confidentiel

Morning ferme Morning Pay : récit du fiasco de la reprise par la Banque Edel