TEST 15 JOURS

Néobanques pour les pros : les acteurs traditionnels s’introduisent sur le marché

Un an après le dernier panorama de mind Fintech sur les néobanques pour les pros en France, plusieurs acteurs ont fait leur entrée sur le marché. Outre Memo Bank, dont le lancement était très attendu et qui a décroché le Graal de l’agrément d’établissement de crédit, plusieurs banques traditionnelles ont financé des projets ou racheté des start-up. Point d’étape sur les forces en présence dans l’Hexagone et leur développement.

Par Aude Fredouelle. Publié le 24 février 2021 à 14h58 - Mis à jour le 22 juin 2021 à 16h14

En janvier 2020, le panorama des néobanques pour les pros en France de mind Fintech recensait huit acteurs, dont l’un n’était pas encore lancé officiellement. Un an plus tard, nous en comptons dix, tous en production, et deux ont changé de mains. Ces changements découlent majoritairement de l’intérêt porté par les acteurs traditionnels à un segment qu’ils avaient jusqu’ici peu exploré. Les start-up lancées depuis quelques années commencent à prendre de l’ampleur et à recueillir des financements importants. En réponse, les banques lancent leurs propres néobanques, transforment leurs offres existantes et rachètent parfois des start-up (Lire “Petits pros, comment les banques traditionnelles répondent aux néobanques”, de novembre 2020).

Memo Bank, un ovni sur le marché

2020 a d’abord été marqué par le lancement retardé de Memo Bank (ex-Margo Bank), dont le projet avait été initié en 2017. La société a finalement décroché son agrément d’établissement de crédit auprès de l’ACPR et de la Banque Centrale européenne en juin 2020. Elle est ainsi devenue la première des néobanques pour les pros à posséder ce Graal permettant de proposer des crédits à ses clients. 

Memo Bank s’est lancée officiellement en septembre en dévoilant une offre extrêmement différente de celles des acteurs existants, qui facturent des abonnements débutant à quelques euros par mois pour les indépendants jusqu’à une centaine d’euros par mois pour les versions premium destinées aux PME (hors commissions). Memo Bank vise les PME de plus de deux millions d’euros de chiffres d’affaires avec des abonnements allant de 49 à 399 euros par mois. Selon le challenger, ces tarifs se situeraient cependant encore en deçà de ceux des offres des banques traditionnelles

“Il existait déjà beaucoup de nouveaux acteurs ciblant les TPE, en répondant à des besoins relativement simples, mais pas d’offre vraiment adaptée pour devenir la banque principale d’une PME d’une taille conséquente, qui a absolument besoin de financements et d’un chargé d’affaires, commente auprès de mind Fintech Jean-Daniel Guyot, CEO. Et notre objectif est de devenir la banque principale de nos clients.” Memo Bank inclut en effet des chargés d’affaires attitrés pour chaque client, ainsi que des comptes de dépôts rémunérés. Enfin, Memo Bank propose des prêts de 20 000 à un million d’euros, financés grâce à la plateforme de dépôts Deposit Solutions, qui peuvent être accordés en quelques jours, selon le CEO. “Nous accompagnons aussi sur les opérations de croissance et le financement de l’immatériel, car ce sont des sujets négligés par les gros acteurs bancaires”, ajoute Jean-Daniel Guyot. 

Prismea et Blank, émanations de groupes bancaires

Les deux autres nouveaux entrants sont des émanations de banques traditionnelles. Prismea, dont la création avait été annoncée en 2019, a finalement été lancée commercialement en octobre 2020. Filiale à 100% du Crédit du Nord, elle s’appuie sur la plateforme de Banking-as-a-Service Treezor, rachetée par le groupe. Elle propose trois offres, de 9 à 75 euros par mois, sans commissions de mouvements, et vise les TPE et PME de plus de dix salariés. 

Pour se démarquer, elle met en avant le réseau physique des 776 agences du groupe Crédit du Nord : les clients peuvent souscrire en ligne ou en agence et les conseillers Crédit du Nord vont être formés pour vendre les offres Prismea.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Orange Bank rachète la néobanque pour les pros Anytime

Blank, la néobanque pour indépendants de la Fabrique by CA, se lance officiellement

Hello Bank! va lancer une offre pour les indépendants