TEST 15 JOURS

BPCE veut vendre la néo-banque Fidor

Le groupe bancaire voudrait se séparer de la fintech rachetée en décembre 2016, après avoir abandonné le projet de son lancement en France.

 

Par Aude Fredouelle. Publié le 16 octobre 2018 à 17h15 - Mis à jour le 19 janvier 2021 à 14h56

L’Agefi rapporte ce 16 octobre que deux ans et demi après l’acquisition de la néo-banque allemande Fidor par BPCE, le groupe bancaire serait sur le point de lancer le processus de vente de la fintech. “Clipperton, la boutique de M&A «tech» de Natixis, et Messier Maris ont été chargées de trouver preneur”, indique l’Agefi, et “les info-mémos à destination des acheteurs potentiels pourraient partir début novembre,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Confidentiel

BPCE va lancer une offre bancaire en Algérie inspirée de Fidor Bank

BPCE a souscrit à une augmentation de capital de 89 millions d’euros de Fidor

Fidor lance sa communauté en France

Le cabinet Oliver Wyman réfléchit à une nouvelle stratégie de développement pour Fidor Bank

BPCE ne lancera finalement pas Fidor en France