TEST 15 JOURS

Charlotte Gaudin (AML Factory) : “Nous proposons un GPS de la conformité”

Spécialiste des questions de lutte contre le blanchiment, Charlotte Gaudin, fondatrice d'AML Factory, explique à mind Fintech comment mettre en oeuvre une approche dynamique de la conformité et revient sur les FinCEN Files. 

Par Mathilde Saliou. Publié le 13 octobre 2020 à 15h21 - Mis à jour le 26 novembre 2020 à 18h27

Pourquoi avoir créé AML Factory ? 

Avant de lancer cette entreprise, j’ai été consultante et responsable conformité dans plusieurs entreprises, puis j’ai créé  mon propre cabinet, Conformément vôtre. Ces expériences m’ont permis d’intervenir auprès d’une soixantaine de sociétés. À chaque fois, j’ai constaté la même difficulté à trouver des profils qualifiés pour construire les équipes, les mêmes problématiques à composer avec la réglementation, qui évolue fréquemment, les mêmes questionnements en matière de concurrence car selon la réglementation du pays, certaines entreprises sont moins contraintes que d’autres… 

Les entreprises se tournent vers des consultants et des avocats pour traiter ces enjeux, comprendre les textes et les adapter à leurs normes internes. Sauf que le rôle de ces professionnels s’arrête là : ils n’expliquent pas comment mettre ces éléments en œuvre. Les banques se tournent donc ensuite vers des sociétés plus technologiques, qui permettent d’appliquer les normes à l’opérationnel. Comme elles sont moins expertes, ces start-up le font à leur manière et laissent quelques fois des trous dans la raquette. Par ailleurs, cet empilement de services différents ne facilite pas les pratiques de gouvernance. …

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind