TEST 15 JOURS

Comment Shine fait de sa politique RSE l’un des piliers de sa stratégie

La néobanque pour les freelances fait de la responsabilité sociétale l’un de ses objectifs premiers. Pour bâtir une “banque responsable”, elle a mis en oeuvre des mesures pour les salariés, pour l’environnement et pour ses clients freelances.

Par Aude Fredouelle. Publié le 03 avril 2020 à 11h55 - Mis à jour le 10 février 2021 à 14h49

“L’objectif de Shine est double : accompagner et protéger les indépendants, d’une part, et construire une banque responsable avec un impact positif, d’autre part”, assure à mind Fintech Nicolas Reboud, président de la néobanque. Pour lui, la politique de responsabilité sociale de Shine poursuit plusieurs axes : d’abord, “essayer d’avoir les conditions de travail les plus progressistes et les plus saines possibles”. Ensuite, “avoir un impact environnemental le plus faible possible” et enfin “un impact social le plus bénéfique possible”. Des objectifs traduits par plusieurs mesures déployées depuis la création de la société, en 2017.

En interne : freelancing autorisé

La politique RSE de Shine se traduit d’abord en interne, auprès des salariés. “Même si ce n’est pas l’objectif premier, nous sommes persuadés que les salariés sont plus productifs lorsqu’on leur offre de bonnes conditions de travail et aussi que cela permet de mieux les retenir”, indique Nicolas Reboud. La start-up compte une soixantaine de salariés, “dont la plupart sont jeunes, très sensibles aux sujets de RSE ainsi qu’à la mission et au rôle social de Shine”. 

En février 2019, Shine a modifié tous les contrats de ses salariés de Shine pour supprimer la clause d’exclusivité et y inclure un jour par mois dédié au freelancing.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Shine lance son offre premium et un service d’aide à la création d’entreprise