TEST 15 JOURS

DSP2 : quelles sont les 121 premières sociétés agréées et dans quels pays interviennent-elles ?

Plus d’une centaine d’agréments DSP2 ont déjà été délivrés, prouvant l’intérêt des nouveaux acteurs pour ce dispositif. Dans quels pays exercent-ils et comment se positionnent-ils ? mind Fintech a analysé les données du registre de l’Autorité bancaire européenne.

Par Aymeric Marolleau avec Antoine Duroyon. Publié le 07 mai 2019 à 10h53 - Mis à jour le 04 mai 2022 à 12h10

Quatre ans après l’adoption de la directive DSP2 par le Parlement européen, et alors que les Etats membres l’ont désormais transposée dans leur droit national, comment les acteurs de la fintech s’en sont-ils emparés ? Combien de sociétés ont obtenu un agrément DSP2, et lequel ? Dans quels pays exercent-elles ? Quel est leur positionnement ? En avril, mind Fintech a exploré le registre mis à disposition par l’Autorité bancaire européenne (EBA) pour tirer un premier bilan.

Qu’est-ce que la DSP2 ?

La Directive européenne sur les services de paiement révisée (DSP2), adoptée par le Parlement européen en 2015, a pour objectif de créer un marché européen intégré des paiements par carte, internet et sur mobile et de favoriser l’émergence de nouveaux acteurs, en particulier les agrégateurs de comptes (AISP) et les initiateurs de paiements (PISP),…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

DSP2 : 41% des banques n’ont pas ouvert leur sandbox à temps

La liste des sociétés autorisées DSP2