TEST 15 JOURS

Facebook livre les détails de sa DLT Libra

Le white paper dévoile la future gouvernance de la blockchain permissionnée imaginée par Facebook et certaines de ses caractéristiques techniques. Tour d’horizon du projet Libra en six questions/réponses.

Par Aude Fredouelle. Publié le 18 juin 2019 à 17h49 - Mis à jour le 18 mai 2021 à 16h43

Le white paper de Libra, projet de crypto-actif de Facebook basé sur une DLT (technologie de registre distribué, ou blockchain de consortium avec permissions), a été dévoilé le 18 juin. Son lancement est prévu au premier semestre 2020.

Quel sera l’usage du Libra ?

Libra se veut “une devise et une infrastructure financière mondiales simples pouvant être mises au service de milliards de personnes”, indique le white paper. Objectif affiché du crypto-actif : améliorer l’inclusion financière en permettant à tous d’envoyer de l’argent partout dans le monde à moindre coût et d’accéder à des services financiers ; mais aussi donner accès à des financements pour les PME dans les marchés émergents.

Concrètement, les développeurs et entreprises pourront créer de nouveaux produits financiers basés sur la blockchain de consortium Libra, créant ainsi un écosystème de services utilisant le crypto-actif –…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind