TEST 15 JOURS

GAFAM : Apple réduit sa dépendance aux acteurs bancaires tandis que Meta revoit sa stratégie

Malgré plusieurs projets écourtés avant leur lancement, l’année 2021 confirme l’attrait des Big Tech américaines pour les secteurs financier et assurantiel, notamment chez Google et Amazon. Si les GAFAM semblent s’être saisis de la tendance du BNPL, les projets crypto sont restés sur la touche.

Par Caroline Soutarson et Aymeric Marolleau. Publié le 13 juillet 2022 à 13h09 - Mis à jour le 10 août 2022 à 11h49
Vignette GAFAM 2022
Les points clés
Les initiatives des GAFAM dans les services financiers retrouvent leur niveau d’avant-crise avec plus de 30 opérations répertoriées.…
Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Après l’abandon de son stablecoin, Meta renonce à son wallet Novi

Apple Pay Later

Apple prend de l'autonomie pour sa solution de BNPL

Pourquoi l’intérêt des BATX pour les services financiers s’est affaibli depuis 2020

Google Pay

Google abandonne son projet de compte courant

La liste des initiatives des GAFAM dans la fintech

Big Tech : l’irruption des géants numériques dans le secteur financier