TEST 15 JOURS

Happy Capital poursuit sa diversification avec le rachat de Prexem

Avec le rachat de Prexem, Happy Capital entend continuer sa diversification et proposer aux PME une palette étendue de modalités de financement.

Par . Publié le 08 février 2019 à 14h20 - Mis à jour le 08 février 2019 à 14h20

Créé en 2013 sur le segment du crowdequity, Happy Capital a annoncé le 7 février l’acquisition de la plateforme de crowdlending Prexem. Le rachat, dont le montant n’a pas été précisé, a été réalisé sur fonds propres selon le président fondateur d’Happy Capital Philippe Gaborieau. Cette opération permettra à Happy Capital de proposer une offre complète de solutions de financement du passif du bilan : actions, obligations, minibons et prêts.

Cofondée en 2014 par Valéry Giard et Christophe Puyo,…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Credit.fr et Lendopolis cèdent aux sirènes des acteurs établis

Pourquoi le rachat de Finsquare par Lendix n’a pas été la réussite escomptée

Happy Capital reprend la gestion de la plateforme de crowdlending Prêtgo

Société Générale rachète la plateforme de crowdlending Lumo