TEST 15 JOURS

EPI crée une société provisoire dotée de 25 millions d’euros

EPI, l’initiative de banques européennes qui vise à faire émerger une solution de paiement paneuropéenne unifiée et concurrencer Visa et Mastercard, a créé la société provisoire qui devra définir les règles de fonctionnement, le business model et la roadmap technique de la future solution. Selon nos informations, la nomination de Nicolas Huss (jusque-là CEO d’Ingenico) au poste de directeur général devrait être annoncée prochainement. mind Fintech revient sur les enjeux du projet, le calendrier de l’EPI et ses ambitions. 

Par Aude Fredouelle. Publié le 26 octobre 2020 à 10h49 - Mis à jour le 08 janvier 2021 à 15h46

EPI (European Payments Initiative) est née. Une société provisoire baptisée EPI Interim Company a été créée le 7 octobre en Belgique et dotée de 25 millions d’euros par les seize banques membres du projet (BBVA, BNP Paribas, BPCE, CaixaBank, Commerzbank, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Deutsche Bank, Sparkasse, DZ Bank, ING, KBC, La Banque Postale, Santander, Société Générale et UniCredit). Selon nos informations, la nomination par le conseil d’administration à la direction générale de Nicolas Huss, CEO d’Ingenico (qui vient d’être racheté par Worldline) et ex-CEO de Visa Europe, devrait être annoncée prochainement.

Le DG de la société temporaire est en train de constituer son équipe. EPI Interim Company va être organisée en huit grandes directions (roadmap produit, communication et marque, business plan, direction financière…). Une shortlist de directeurs et directrices potentiels a été constituée par le comité de pilotage d’EPI (qui va désormais disparaître pour laisser la place à la société temporaire), avec une représentation équitable des pays impliqués, et des profils venant des banques et parties prenantes du projet mais aussi d’autres sociétés. Le DG devrait soumettre son équipe au conseil d’administration d’ici le début du mois de novembre. 

Cette société temporaire aura pour rôle, dans l’année à venir, de concevoir le détail des services de la future société, son business model, ses choix technologiques… Au terme de ce travail, la société définitive sera créée et chacune des 16 banques décidera si elle souhaite en devenir fondatrice et actionnaire, ou si elle préfère se retirer du projet. Dans ce dernier cas, elle pourra devenir par la suite membre d’EPI, comme les banques adhèrent actuellement à Visa ou Mastercard.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

L’European Payments Initiative (EPI) devrait être annoncée cette semaine

Le système de paiement paneuropéen EPI devrait être opérationnel en 2022