TEST 15 JOURS

Jean-Daniel Guyot (Margo Bank) : “Nous sommes à l’opposé de la vision d’un hub de la fintech”

Jean-Daniel Guyot, CEO de Margo Bank, détaille les raisons qui ont poussé la société à demander un agrément d’établissement de crédit et à développer son propre core banking system, plutôt que de faire appel à des prestataires.

Par Aude Fredouelle. Publié le 15 mars 2018 à 15h02 - Mis à jour le 15 mars 2018 à 15h02

Pourquoi avoir fait le choix de demander un agrément d’établissement de crédit, quand tous les acteurs français ont jusqu’ici préféré s’allier avec une banque pour aller plus vite ?

Notre approche est assez différente du monde fintech et d’ailleurs on ne se considère pas comme une fintech. Nous créons une banque, très technologique certes, mais avec l’activité et le business model d’une banque classique. A la suite de notre analyse du marché, nous avons considéré que pour bien adresser notre cible, les PME de plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires, il fallait être réactif sur un certain nombre de métiers, dont le crédit, la gestion de flux et le dépôt. Pour ce faire, il vaut mieux maîtriser tous les process, porter notre propre risque et le comprendre. Nous avons aussi d’ailleurs jugé qu’il fallait que nous créions toute notre technologie de core banking system pour innover et nous concentrer sur la relation client.

Pourquoi ne pas utiliser une solution cloud de core banking system, comme N26 par exemple, qui recourt à Mambu ?

Nous avons testé plusieurs solutions SaaS dont Mambu,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind