TEST 15 JOURS

La déroute de Wirecard pointe les faiblesses du régulateur

Le patron du spécialiste allemand des technologies de paiement électronique s'est livré aux autorités. Le scénario d'une fraude comptable d'envergure se matérialise.

Par Antoine Duroyon. Publié le 22 juin 2020 à 16h33 - Mis à jour le 22 juin 2020 à 16h33

Le président du directoire de Wirecard, Markus Braun, s’est livré aux autorités allemandes le 23 juin. Il avait annoncé sa démission le 19 juin, avec effet immédiat, se refusant “à peser sur l’avenir de la société“. L’ex-consultant doit néanmoins être remis en liberté moyennant le versement d’une caution de 5 millions d’euros.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La pression s'accentue sur Wirecard, soupçonné de pratiques comptables frauduleuses

Wirecard fait son entrée en Chine