TEST 15 JOURS

Max Laemmle (Fraugster) : “Nous prenons l’entière responsabilité d’accepter ou non la transaction, quitte à couvrir les pertes”

Fraugster développe une approche originale dans le domaine de la détection des fraudes dans le commerce en ligne. La start-up israélo-allemande s’est associé avec le réassureur Munich Re pour rassurer les e-commerçants, explique son CEO Max Laemmle.

Par . Publié le 03 août 2018 à 12h21 - Mis à jour le 03 août 2018 à 12h21

Comment Fraugster se distingue des autres sociétés utilisant l’intelligence artificielle pour détecter les fraudes ?

Quand vous observez ce qui se passe dans le risk management, les décisions sont majoritairement fondées sur un jeu de règles où il y a trop de faux positifs (refus de transactions légitimes,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind