TEST 15 JOURS

Néobanques françaises : qui sont les survivantes ?

mind Fintech fait le bilan des initiatives observées depuis plusieurs années dans l’Hexagone sur le segment foisonnant des banques mobiles pour les particuliers. Seuls quelques acteurs français survivent, et les plus emblématiques se tiennent entre les mains de banques traditionnelles ou de corporates.

Par Aude Fredouelle. Publié le 14 juin 2020 à 13h59 - Mis à jour le 26 novembre 2020 à 12h50

Le “business model” des néobanques (qui s’appuient sur un partenariat avec un établissement de paiement ou de crédit) et des challengers (dotés de l’agrément d’établissement de crédit) BtoC est encore loin d’être éprouvé. Peu d’acteurs dans le monde peuvent se targuer d’avoir atteint la rentabilité. Même si les coûts fixes sont moins élevés que ceux des banques traditionnelles, les coûts d’acquisition pèsent sur le modèle et surtout, les sources de revenus restent limitées. 

Avec des comptes de base gratuits et peu ou pas de frais sur les paiements internationaux, et sans produits d’investissements sur lesquels se rémunérer, les néobanques et challengers ont bien du mal à se monétiser. Dans ces conditions, seuls les mieux financés parviennent à croître et survivre en attendant d’atteindre, un jour peut-être, le point mort. D’autres misent sur le développement en marque blanche pour soutenir les coûts du BtoC. 

En France, aucune néobanque BtoC indépendante n’a levé suffisamment de fonds pour se maintenir sur le marché. Hormis Nickel, qui était en passe d’atteindre la rentabilité lorsqu’elle a été rachetée par BNP Paribas en 2017, toutes ont fermé ou ont été sauvées par un corporate. Passage en revue de la trajectoire des néobanques et challengers français.

Plusieurs échecs et abandons

Parmi les néobanques françaises lancées ces dernières années, plusieurs ont récemment abandonné leurs activités. Morning, start-up reprise par la Banque Edel en 2017, a fermé son activité BtoC en février dernier après de multiples déboires (lire notre enquête).…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

La néobanque brésilienne Nubank compte 25 millions d’utilisateurs

Carrefour met un point final à sa néobanque C-zam

La néobanque pour mineurs Pixpay lève 8 millions d’euros

Applis des banques en lignes et néobanques : Nickel a augmenté sa base installée de 5% au deuxième semestre 2019