TEST 15 JOURS

Les banques s’engagent dans des chantiers d’open banking à un horizon de dix ans

Une étude menée par la plateforme d’open banking Tink révèle que 40 % des dirigeants d’établissements financiers européens pensent que leur institution aura besoin de 5 à 10 ans pour atteindre ses objectifs en matière d’open banking. 37 % d’entre eux pensent que cela pourrait prendre plus d’une décennie.

Par Aude Fredouelle. Publié le 21 septembre 2021 à 7h00 - Mis à jour le 21 septembre 2021 à 12h02

Si la tendance est déjà enclenchée, l’intégration par les banques d’écosystèmes de partenaires (Banking-as-a-Platform) et l’élaboration de nouveaux business models basés sur la la mise à disposition de leurs infrastructures et de leurs services à des tiers (Banking-as-a-Service) prendra du temps. Une enquête menée par la plateforme d’open banking Tink auprès de 308 dirigeants dans 12 pays révèle que quatre responsables sur dix (40 %) pensent que leur institution aura besoin de 5 à 10 ans pour atteindre ses objectifs en matière d’open banking,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

EBA

Qui sont les acteurs européens autorisés à fournir des services DSP2 à l'été 2021 ?

Banking-as-a-Platform : comment Lydia réinvente sa place de marché de produits

Le Banking-as-a-Service gagne la finance embarquée

Les univers de services déployés par le Crédit du Nord

Comment le Crédit du Nord développe un modèle d'univers de services