TEST 15 JOURS

Opérée par Goldman Sachs, l’Apple Card est accusée de présenter un biais sexiste

Des utilisateurs dénoncent des biais liés au genre dans l’algorithme qui régit le programme d'octroi de crédit de l’Apple Card. Un problème récurrent dans les univers de la technologie et de la finance.

Par . Publié le 12 novembre 2019 à 15h57 - Mis à jour le 12 novembre 2019 à 15h57

“Le programme Apple Card est sexiste comme pas permis. Ma femme et moi avons rempli une déclaration de revenus commune, nous vivons sous un régime de communauté de biens, et nous sommes mariés depuis longtemps. Malgré cela, l’algorithme “boîte noire” d’Apple pense que je mérite une ligne de crédit vingt fois plus élevée qu’elle.” C’est par ce tweet rageur que David Heinemeier Hansson, entrepreneur danois marié à l’américaine Jamie Heinemeier Hansson, a dénoncé sur Twitter ce qu’il identifie comme un biais sexiste de l’algorithme régissant le programme de crédit de l’Apple Card. 

D’autres utilisateurs constatent peu ou prou la même chose : “ma femme a un bien meilleur score que moi,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Apple dévoile sa carte de crédit avec cashback