TEST 15 JOURS

Comment Grab veut devenir un géant des services financiers sud-asiatique

Grab, société de VTC créée en Malaisie en 2012, s’est déployée en quelques années dans tout l’Asie du Sud-Est et s’est progressivement diversifiée dans les services financiers. La plateforme propose désormais des solutions de paiement en magasin, de financement, d’assurance, d’investissement et de cashback. Retour sur la mise en œuvre d’une super-app dans laquelle les services financiers jouent un rôle croissant. 

Par Aude Fredouelle. Publié le 13 octobre 2021 à 15h15 - Mis à jour le 13 octobre 2021 à 16h45

En 2012, Grab lançait en Malaisie une application de VTC similaire à celle d’Uber outre-Atlantique. Neuf ans plus tard, la société opère dans huit pays en Asie du sud-est et s’est diversifiée dans les services financiers.

Au second trimestre 2021, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 180 millions de dollars, en hausse de 132 % sur un an, et un Ebitda [excédent brut d’exploitation, ndlr] négatif de 214 millions de dollars. Si la livraison de repas et la mobilité représentent l’écrasante majorité du chiffre d’affaires, le segment des services financiers croît régulièrement. Ce dernier a atteint un nouveau record au second trimestre, avec 2,9 milliards de dollars de transactions gérées (en hausse de 66 % sur un an), et un chiffre d’affaires en hausse de 156 %, à 6 millions de dollars. “Les services financiers restent encore anecdotiques dans l’activité, mais le pôle connaît une forte croissance”, souligne Pierre Lahbabi, CEO du cabinet Galitt, spécialisé dans le paiement. 

Grab Financial Services a octroyé un volume record de financements au second trimestre 2021,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind