TEST 15 JOURS

Paul Heffernan (Revolut) : “Les hackers éthiques s’adaptent au mode de fonctionnement des hackers”

Revolut a annoncé en février 2019 la constitution d’une équipe de hackers éthiques. Aussi appelés white hat hackers, ces experts de la sécurité informatique ont pour mission de pénétrer les systèmes informatiques d’une entreprise afin de tester ses dispositifs de défense. Pour mieux comprendre la stratégie cybersécurité du challenger, mind Fintech a interviewé Paul Heffernan, son Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI).

Par Mathilde Saliou. Publié le 04 mars 2019 à 14h44 - Mis à jour le 11 juin 2021 à 10h41

Quelle est la posture de Revolut face aux questions de cybersécurité ?

Pour commencer, Revolut a admis que des pirates tenteraient certainement de dérober les fonds de la société ou de ses clients, et qu’ils utiliseraient des moyens numériques pour arriver à leurs fins. C’est la raison pour laquelle Vlad Yatsenko, le CTO, m’a demandé en septembre 2018 de rejoindre l’entreprise pour constituer une équipe dédiée à la cybersécurité.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Risque cyber : quelles sont les tendances en 2019?