TEST 15 JOURS

Philippe Sanchis (Vialink) : “Pour le KYC des personnes morales, nous étendons nos efforts à la remédiation”

Spécialiste du KYC avec une approche extensive, Vialink développe de nouvelles briques autour de la remédiation et de la biométrie. 

Par Antoine Duroyon. Publié le 17 février 2021 à 17h12 - Mis à jour le 17 février 2021 à 18h33
Philippe Sanchis

Vous avez décidé de vous attaquer au sujet de la remédiation KYC. De quoi s’agit-il ?

Notre positionnement spécifique sur le marché, par rapport à des acteurs focalisés sur la vérification de l’identité, nous permet d’appréhender l’ensemble du cycle du KYC, de l’onboarding jusqu’à la signature électronique.…

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

KYC : le partage entre institutions financières se heurte encore à la régulation

Entretien

Philippe Sanchis (Vialink) : "la connaissance client, un enjeu économique majeur pour les banques"