TEST 15 JOURS

Qonto lève 104 millions d’euros pour devenir établissement de crédit en 2020

Après l’application de paiement Lydia, c’est au tour de la néobanque pour les entreprises Qonto d’ouvrir son capital au géant chinois Tencent. 

Par Aude Fredouelle. Publié le 21 janvier 2020 à 10h31 - Mis à jour le 04 février 2021 à 15h46

Tencent s’intéresse décidément aux fintech françaises. Après avoir mené un tour de table de 40 millions d’euros dans l’application de paiement Lydia, le géant chinois entre au capital de la néobanque pour entreprises Qonto, qui annonce ce 21 janvier une levée 104 millions d’euros en série C menée par Tencent et DST Global. Les investisseurs historiques Valar et Alven ont également participé, aux côtés de deux business angels : Taavet Hinrikus (président de TransferWise) et Ingo Uytdehaage (directeur financier du PSP Adyen). L’opération porte à 136 millions d’euros les fonds levés depuis la création de Qonto en avril 2016.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Les néobanques pour les pros ciblent les PME pour atteindre la rentabilité

Le Crédit du Nord annonce le lancement d'une néobanque pour les entreprises et mise sur le crédit