TEST 15 JOURS

Qui sont les acteurs européens autorisés à fournir des services DSP2 au printemps 2020 ?  

Plus de 300 TPPs (third party provider) européens peuvent fournir des services dans le cadre de la DSP2 : agrégation de compte et initiation de paiement principalement. Dans quels pays exercent-ils et comment se positionnent-ils ? mind Fintech a analysé en mai 2020 les données du registre de l’Autorité bancaire européenne.

Par Aymeric MarolleauAntoine Duroyon. Publié le 02 juin 2020 à 17h02 - Mis à jour le 09 février 2021 à 11h30

Cinq ans après l’adoption de la directive DSP2 par le Parlement européen, et alors que les Etats membres l’ont désormais transposée dans leur droit national, comment les acteurs de la fintech s’en sont-ils emparés ? Combien de sociétés ont été autorisées à déployer un service DSP2, et lequel ? Dans quels pays exercent-elles ? Quel est leur positionnement ? En mai 2020, mind Fintech a exploré le registre mis à disposition par l’Autorité bancaire européenne (EBA) pour tirer un nouveau bilan. 

324 sociétés pouvaient développer un service DSP2 dans 25 pays de l’Union européenne en mai (contre 15 pays en avril 2019), soit 198 de plus qu’en avril 2019. 158, soit près d’une sur deux, en ont obtenu l’autorisation au Royaume-Uni, auprès de la Financial Conduct Authority (FCA). Avec 36 sociétés agréées auprès de la BaFin, l’Allemagne est le deuxième pays le plus représenté, devant la Suède (25 sociétés), la France (16) et les Pays-Bas (13). 

Qu’est-ce que la DSP2 ?

La Directive européenne sur les services de paiement révisée (DSP2), adoptée par le Parlement européen en 2015, a pour objectif de créer un marché européen intégré des paiements par carte, internet et sur mobile et de favoriser l’émergence de nouveaux acteurs, en particulier les agrégateurs de comptes (AISP) et les initiateurs de paiements (PISP),…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 15 jours

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

Besoin d’informations complémentaires ?

Contactez

le service d’études à la demande de mind

À lire

Bases de données

La liste des sociétés autorisées DSP2